CONFÉRENCE PROPOSÉE

Histoire, Symboles et Aspects du Martinisme

De tout temps des hommes ont eu l’intuition d’une unité voilée derrière la multiplicité apparente des choses aussi se sont-ils efforcés d’établir une reliance avec ce Principe. Certains ont utilisé pour cela le domaine de la pure réflexion philosophique, d’autres celui de la prière ou de la méditation. D’autres encore ont invoqué le recours d’entités intermédiaires, nous parlerons aujourd’hui plus facilement de forces ou d’énergies. Toutes ces méthodes, ont donné naissance à de nombreuses écoles, parfois bien différentes. Si éloignées qu’il peut y paraître, elles mettent en avant l’existence de cette même unité. Pour elles, la nature est une manifestation du divin et il existe un lien mystérieux d’analogie entre l’homme, la nature, et cette suprême unité. L’homme est conçu ainsi comme une partie de ce grand tout. Il est donc considéré comme étant divin en son essence. Aussi est-il nécessaire  pour lui de retrouver sa véritable dimension originelle. La théosophie chrétienne de Martinez de Pasqually ou encore de Louis Claude de Saint Martin procède de la même réflexion. Le Martinésisme ou encore le Martinisme puisent leurs racines dans la philosophie romantique du 18 ème siècle.

Louis Claude de Saint-Martin

© 2018 Jean IOZIA - Tous droits réservés • Conception by Alcréagraph